plantes

Qu’est-ce qu’une plante vivace et quand la planter ?

La plante vivace n’est pas, contrairement à ce que laisse entendre la croyance populaire, un végétal « vigoureux ». Il s’agit en réalité d’une plante dont l’espérance de vie est de plusieurs années. Techniquement, cette prouesse est rendue possible par le simple fait que la vivace en question ne produit pas de bois ; ainsi, elle se régénère et se développe chaque année à partir de sa souche. Il existe de multiples variétés aux caractéristiques diverses dans la nature présentant cette particularité. Mais toutes ont en commun ce sens de la ruse biologique leur conférant la possibilité de vivre une année de plus. Petit état de l’art afin de choisir et planter convenablement l’un de ces végétaux étonnants.

Plantes vivaces : l’embarras du choix !

Les plantes vivaces sont partout dans le monde végétal : libre à chacun d’opter pour celle qui lui siéra le mieux. De l’amaryllis à l’hibiscus des marais en passant par le jasmin, la somptueuse pivoine ou même l’ail, toute préférence esthétique peut être satisfaite en optant pour l’un de ces végétaux à la longévité assurée et à la floraison surprenante.

Au-delà des considérations décoratives, il convient de prendre en compte votre patience (ou impatience, c’est selon) : certaines vivaces nécessiteront plusieurs années avant d’atteindre un développement satisfaisant, tandis que d’autres seront rapidement prodigues en floraisons spectaculaires. Attention également aux besoins spécifiques en fonction du milieu d’origine : naturellement, une plante marécageuse sera parfaitement épanouie autour d’un bassin par exemple.

Enfin, opter pour, ou une plante d’origine horticole, ou une plante sauvage, sera également un point déterminant : si ces dernières sont des végétaux extrêmement résistants et nécessitant moins d’attention, les produits de l’horticulture seront quant à eux généralement plus généreux sur le plan esthétique, car sublimés par l’intervention humaine.

Plantation : le bon moment

Les plantes estampillées « vivaces » sont légion, il est donc délicat d’établir une règle universelle s’agissant d’une période idéale de plantation. Néanmoins, il est possible de dégager deux constantes.

D’abord, bannir l’été et l’hiver. Ces deux moments extrêmes de l’année en matière de température ne font pas bon ménage avec une tentative de plantation ; il conviendra donc de privilégier, ou l’automne, ou le printemps. Enfin, toujours apprécier ce moment particulier à l’aune du climat de la région de résidence, et ce second point influence fortement le premier.

Ainsi, l’automne sera une fenêtre parfaite pour planter dans une terre sèche et sous un climat chaud. À l’inverse, une terre humide et une atmosphère plus fraîche imposeront le printemps comme le bon moment. Quoi qu’il en soit, il faudra toujours veiller à tenir compte des spécificités du type choisi.

Les plantes vivaces sont les artisans de leur propre longévité : par le pouvoir de l’évolution et de l’intelligence végétale, ces plantes ont su développer en elles les qualités qui leur assurent survie et beauté d’une année sur l’autre. Apprenez à bien connaître la vôtre, et vous serez complice vous aussi de ce petit miracle de la végétation.